INNOVATION POUR LE CONDITIONNEMENT DES ALIMENTS

 

 

Le défi

Créer une nouvelle solution de dispersions de pigments en résine polyamide, les chips, pour le lancement d’une nouvelle ligne de production d’encres colorées destinées au secteur du conditionnement des aliments, tout cela par les soins d’une entreprise qui est un véritable chef de file de son secteur.

 

La solution

L’idée qui sous-tend le projet a immédiatement séduit Mifar qui a lancé des activités de développement expérimental, basées sur la dissolution de résines polyamides dans des solvants.

Sur la base des tendances ayant émergé du marché par le passé, le laboratoire de R&D de Mifar s’est donc concentré sur ce développement innovateur, le principal défi consistant à créer un produit résolument neuf, en mesure cependant de préserver les caractéristiques du produit précédemment utilisé.

 

Le résultat

Forte de son expérience et des connaissances acquises au fil des années, Mifar a attribué à ce projet un niveau de priorité supérieur. Cela a permis de mettre en place en peu de temps un programme complet d’échantillonnage de nouvelles matières premières, avec une série d’activités consacrées au développement d’un nouveau prototype. Les tests d’application et de validation ultérieurs ont mené à la fourniture des « nouveaux » produits pré-dispersés dans un laps de temps d’environ un mois seulement à compter de l’approbation.

 

Avantage pour le client

Le rôle joué par Mifar s’est concentré sur le choix d’une mission spécifique consistant en l’étude et en la préparation de produits pigmentaires pré-dispersés répondant à la production de toute la gamme des encres à base de résine polyamide.

 

La gamme étant largement formée de différents indices de coloration, le fabricant d’encres a pu éviter de prendre en charge le processus de broyage des pigments.

L’innovation a par ailleurs permis d’améliorer les caractéristiques de formulation et d’application des produits obtenus par broyage direct des pigments. Le processus a pris en compte le caractère économique de l’ensemble du cycle de production.